La commune dans l'histoire :

La Crignolée dans les années 1920 à 1960

                                                        

                                                                                                       

                   Bureau de tabac                                                                          Rue principale                                                              Scène champêtre de battage ( 1936)

                                                                 

                                  L'école ( la 1ere pierre de l'école a été posée en novembre 1954).                   Bus de la commune en 1960

                                     L'inauguration eu lieu le 18 septembre 1955.

 

Treuil grand vent

                                                

                             

                             L'ancienne  Gare (aujourd'hui devenue maison d'habitation)         Chemin blanc, seul vestige de l'ancienne voie ferrée qui désservait la ligne

                                                                                                                          St Jean d'Angély/Marans du 4 octobre 1896 au 31 décembre 1950.

 

Cimetière

Tombe de M. Henri Jean- Jacques Calais de Favaut

 
   

Sur les quatre faces, la servante de M. Calais de Favaut, Jeanne Bernetiére y fait l'éloge de son maître :                                                          

Face ouest : Ci-gît Mr Henri Jean-Jacques Calais de Favaut, homme d'honneur et de qualité, né le 18 février 1754, décédé le 7 mars 1837.Il fut bon maitre , et bon voisin.

Face sud  : Oh mon bon. La douleur et les regrets que vous m'avez laissé ne finiront qu'avec ma vie, car votre décès m'a condamnée aux larmes éternelles et au souvenir le plus déchirant.

Face est   : Oh mon bon. La seule satisfaction qui me reste depuis votre décès, c'est d'entendre dire par tout le onde que l'honneur et la vertu sont réunis sous ce monument.

Face nord : Oh mon bon. Une mort lente a moissonné vos jours dans la fleur de vos vertus. Que la tombe vous soit légère et laisse verser sur vous les pleurs de l'amitié désolée.